A combien s'élèvent les frais de livraison ?

Nous livrons nos boxers partout dans le monde !
Vous trouverez ci-dessous les frais de livraison par région :

France : 2,90€
Europe : 5,50€
Livraison gratuite à partir de 100€ d’achat
USA : 5,90€
Asie : 6,90€
Reste du monde : 7,90€

+0,50€ par article supplémentaire

Quels moyens de paiement sont acceptés sur votre site ?

Vous pouvez régler votre commande par carte bancaire. Nous acceptons les principaux types de cartes bancaires pour les commandes en ligne. Vous devrez renseigner votre numéro de carte ainsi que le nom du propriétaire de la carte.

Votre site est-il sécurisé ? Mes données sont-elles protégées ?

Nous prenons très au sérieux les problématiques de sécurité et avons pris toutes les précautions nécessaires pour que vos achats soient effectués en toute confidentialité et sécurité.

Nous ne conservons pas les données de paiement de nos clients. Lorsque vous renseignez vos numéros de carte bancaire durant votre commande, seul un numéro de client unique est communiqué à SPARTAN. Nous n’avons pas accès aux détails de votre carte bancaire.

Vais-je recevoir une facture suite à ma commande ?

Vous recevrez, sur votre adresse e-mail renseignée, un e-mail récapitulant tous les détails de votre commande et faisant office de facture.

Quels sont les délais de livraison ?

Le délai de livraison en France métropolitaine est de 3 à 5 jours ouvrés.

Comment avez-vous lancé votre société ?

Nous avons travaillé de longs mois sur notre projet, pour obtenir le meilleur boxer possible, et avons ensuite effectué une campagne de crowdfunding sur la plateforme Indiegogo. Les fonds récoltés nous ont ainsi permis de produire une première série de boxers et de lancer notre société.

Cliquez ici pour en savoir plus.

De quel type d'ondes le boxer SPARTAN me protège-t-il ?

Le boxer SPARTAN vous protège en bloquant plus de 99% des ondes entre 700 Mhz et 5GHz, ce qui couvre toutes les fréquences des téléphones portables (voix, sms, 3G, 4G…) et des bornes Wi-Fi.

Est-ce confortable ? Le boxer n'est-il pas métallique ?

Nous avons énormément travaillé pour créer un boxer très confortable. Il n’est pas du tout métallique, sa texture ressemble plus à un mix entre du coton et du spandex.

Comment cela fonctionne ?

Nous avons incorporé des fibres d’argent au coton de notre boxer, ce qui crée un champ électromagnétique qui empêche les ondes de traverser le tissu. Egalement connu sous le nom de cage de Faraday, ce principe est le même que le fonctionnement de votre micro-ondes, hormis qu’ici les ondes sont conservées à l’extérieur du boxer.

Comment le boxer est-il anti-bactérien ?

Votre boxer SPARTAN contient des fibres d’argents. L’humidité de la sueur combinée avec de l’air crée des ions d’argent à partir des fibres.

Ces ions infiltrent la membrane des bactéries et les fait exploser, ce qui empêche leur mutation ou leur reproduction et empêche la formation d’odeurs.

Est-il lavable en machine ?

Oui, votre boxer SPARTAN est lavable à la machine en programme 30°C. Et vous pouvez laver votre boxer plus de 300 fois, il est donc bien plus résistant que les boxers traditionnels.

Êtes vous anti-technologie, ou contre le Wi-Fi et les téléphones portables ?

Bien au contraire ! Mais nous aimons également notre santé. Et c’est pour concilier les deux que nous avons créé le boxer SPARTAN.

Pourquoi n’ai-je pas entendu parler des dangers des ondes avant ?

Cela a pris des années APRÈS les preuves scientifiques de la nocivité du tabac pour que le public soit conscient du danger de la cigarette.

Nous commençons seulement à découvrir les effets négatifs des ondes électromagnétiques depuis quelques années. Et nous n’avons toujours pas d’idée précise de l’effet à long terme puisque le fait d’être en permanence connecté n’est que très récent.

Quels autres moyens puis-je utiliser pour me protéger des dangers des ondes ?

  • Utilisez un kit main-libre pour passer vos appels
  • Posez votre téléphone quelque part lorsque vous êtes à la maison et ne le gardez pas sur vous
  • Utilisez votre ordinateur portable sur une table ou un bureau et gardez-le éloigné de vos parties génitales
  • Portez un boxer SPARTAN !

Pouvez-vous m’en dire plus sur les études sur les dangers des ondes électromagnétiques ?

La plupart des études publiées sont en anglais. Si cela ne vous pose pas de problème, jetez un œil sur cette étude de la clinique de Cleveland– référence aux Etats-Unis en matière de recherche clinique sur la fertilité masculine – qui a réalisé des tests sur l’influence des ondes des téléphones portables sur les différents paramètres du sperme tel que la production, la durée de vie ou la vitesse de mobilité. Les résultats sont préoccupants !

Vous pouvez également jeter un œil au rapport de Bioinitiative de 2012, qui compile les résultats de centaines d’études réalisées sur l’impact des ondes :
http://www.bioinitiative.org/

Le rapport complet fait plus de 1 500 pages, mais vous pouvez consulter ses conclusions qui sont également très parlantes. En voici la traduction littérale d’une partie de ces dernières :

PREUVE D’EFFETS SUR LA FERTILITÉ ET LA REPRODUCTION : LE SPERME HUMAIN ET SON ADN SONT ENDOMMAGÉS

Le sperme humain est endommagé par les ondes de téléphone portable à faible intensité dans les gammes des microwatt ou nanowatt/cm2. Il existe un véritable déluge de nouvelles études qui montrent des inquiétudes fortes pour la fertilité et la santé de notre descendance (mutations créées et non réparées du sperme). Les niveaux d’exposition sont similaire à ceux que subissent les gens qui portent leur téléphone portable à la ceinture ou dans leur poche de pantalon, ou encore qui utilisent un ordinateur portable sur leur genoux. Le sperme ne possède pas la capacité de réparer les dégâts de son ADN. Des études sur le sperme humain montrent des dégâts génétiques (sur l’ADN) occasionnés par les téléphones en veille ou par l’utilisation d’un ordinateur portable connecté en Wi-Fi. Des dégâts sont constatés sur la qualité du sperme, sa mobilité et sa durée de vie pour des exposition entre 0.00034 uW/cm2 et 0.07 uW/cm2 avec pour résultante une réduction dans la fertilité mâle humaine. Le sperme ne possède pas la capacité de réparer les dégâts de son ADN.

De nombreux laboratoires internationaux ont répliqué des études qui montrent un effet néfaste sur la qualité du sperme, sa mobilité et ses pathologies chez les hommes qui utilisent un téléphone portable, en particulier chez ceux qui portent leur téléphone portable à leur ceinture ou dans leur poche. (Agarwal et al, 2008; Agarwal et al, 2009; Wdowiak et al, 2007; De Iuliis et al, 2009; Fejes et al, 2005; Aitken et al, 2005; Kumar, 2012). D’autres études concluent que l’usage d’un téléphone portable, l’exposition aux ondes de téléphones portables ou la conservation près des testicules d’un téléphone portable affecte la production de spermatozoïdes, leur mobilité, durée de vie et structure. (Aitken et al, 2004; Agarwal et al, 2007; Erogul et al., 2006). Des études animales ont montré des dommages oxydatifs et ADN, des changements de pathologies dans les testicules des animaux, une diminution de la mobilité du sperme et de sa durée de vie, ainsi que d’autres dégâts néfastes sur les cellules germinales mâles. (Dasdag et al, 1999; Yan et al, 2007; Otitoloju et al, 2010; Salama et al, 2008; Behari et al, 2006; Kumar et al, 2012). Il existe moins d’études animales qui ont étudieé les effets des ondes sur les paramètres de fertilité femelle. Panagopoulous et al. 2012 rapporte une diminution du développement des ovaires et de la tailles des ovaires, et une mort prématurée des follicules ovariens chez la Drosophila melanogaster. Gul et al (2009) rapportent que des rats exposés à des ondes de téléphones portables en veille (pas en appel) causait une diminution du nombre de follicules ovariens chez les bébés rats nés après exposition à ces ondes. Magras and Xenos (1997) rapportent une infertilité irréversible chez la souris après cinq (5) générations exposées à des ondes électromagnétiques similaire à celles des antennes téléphoniques de moins de 1 microwatt par cm2 (μW/cm2).

PREUVE D’EFFET GENETIQUES

Quatre-vingt six (86) nouvelles études sur les effets géno-toxiques des ondes électromagnétiques publiées entre 2007 et mi-2012 ont été analysées. Parmi elles, 54 (63%) ont montré un effet et 32 (37%) n’ont pas montré d’effet.

Quarante-trois (43) nouvelles études l’effet génétique toxique des ondes électromagnétiques ont été étudiées. Sur ces dernières, 31 (85%) ont montrées un effet, et 8 (19%) n’ont pas montré d’effet.

Une question ?

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans notre FAQ, envoyez nous un message et nous serons ravis d’échanger avec vous !

Contactez nous